Présentation

Origine du projet :
Breton, libre, curieux et dans la force de l’âge, je me suis vite pris d’intérêt pour la découverte expérimentale du monde, mettant à profit mes nombreux congés contre la visite de quelques lieux exotiques.
https://www.flickr.com/photos/alexsaurel/8059145860/in/set-72157633965413401

Hélas, lors de nombres de ces voyages, j’ai souvent éprouvé un important regret au moment du retour. En effet, à peine avais je commencé à m’habituer aux lieux, à la langue et fais de sympathiques connaissances qu’ils me fallait dire Adieu. Je me suis donc trouvé fasciné par les quelques originaux croisés en route qui s’étaient lancés dans de longues traversés transcontinentales sur plusieurs mois.
Un autre élément me gênait sans cesse, l’avion, cette cabine magique dans laquelle on s’enferme quelques heures pour se retrouver en tout autre lieu une fois la porte rouverte. Je ne sentais pas la distance ni l’éloignement que les récites des voyageurs du passé.

Le tracé :
C’est donc dans la perspective d’une transition en douceur, entre différents lieux dans lesquels je pourrais séjourner à l’envie, que suis parti vers l’Est pour une durée d’au moins 13 mois. Le but n’était pas de faire une circonvolution autour du globe mais de trouver une route terrestre et maritime qui traverserait les cultures dont j’étais le plus curieux.
Les lieux et thèmes qui me fascinaient le plus et qui seraient les bornes incontournables de cette expédition étaient les suivant :
– l’hiver dans l’Extrême Orient Russe, au fond de la Sibérie,
– la culture villageoise dans la campagne chinoise,
– Zanzibar comme mythe romantique,
– la culture pastorale en Afrique sub-saharienne.

Ethique de déplacement:
En tant qu’amoureux du milieu marin, je souhaitais relier la mer à la mer et partir de la plage du Guerzit, en Bretagne pour arriver sur la côte des squelettes en Namibie, en passant par l’Extrême Orient Russe et la Chine. Mon aversion pour l’avion en tant que mode de voyage ainsi qu’un fort attrait pour l’esthétique et le romantisme me font adopter une éthique de déplacement très stricte. Sauf impératif de sécurité et d’organisation, la quasi intégralité de cette courbe se fera par moto, voiture, bus, train ou cargo, ces deux derniers modes étant de loin les plus agréables, puisque les seuls permettant au voyageur de bénéficier d’un lit. Ainsi j’aurais tous le loisir de savourer la transition de décors et le bonheur de voyager comme mes arrières grands-parents.

DJ 24

Apprendre toutes les langues:
Une autre passion sera facilitée par le temps à tuer dans les transports, c’est celui des langues étrangères dont j’aime apprendre les rudiments dès que je passe plus de deux semaines dans une contrée. Je me suis donc fixé pour défi (et plaisir) l’apprentissage de la langue principale de la totalité des pays traversés.

Aspect artistique:
Mon principal hobby est la vidéo. Après avoir filmé par le passé mes virées nocturnes parisiennes de façon immersive et amusante, je m’étais mis par hasard à le faire en voyage lors d’une virée en Papouasie. Le résultat, original, m’avait laissé un souvenir d’une telle qualité que je l’ai reproduit plusieurs fois de façon expérimental et me suis finalement lancé le pari un peu fou de filmer l’intégralité de mon voyage transcontinentale, sur 13 mois, chose rarement réalisée jusqu’à ce jour. La section vidéo de ce blog est donc de loin celle qui présente le plus d’originalité.

Voici d’ailleur la video Best-Of du voyage:

 

Dans un mode plus classique je m’adonne également à la photographie. L’humain est en voyage comme dans la vie mon principal sujet d’échange et d’intérêt, c’est donc lui qui intervient le plus dans ma recherche esthétique et je me passionne particulièrement pour les visages et ce qu’ils peuvent exprimer. La plupart des photos sont donc des portrait dont les sujets sont souvent visibles dans mes films.

vlcsnap-2014-11-27-00h33m06s169

Publicités

2 réflexions sur “Présentation

  1. Hey Alexandra,
    je suis tombée complétement par hazard sur ton aventur au Victoria Falls…..je venais de rentrée d’Afrique du sud et le tour du Monde, …à raconteé une autre fois.
    Je pense à toi et je te souhaite une merveilleuse aventure….à un de ces jours à Plouezoc’h for a nice cup of tea and some stories. You will always be welcome; Best to you, Jocelyn/Jo Hale

  2. Ca me donne envie de le faire , j ‘ai déjà bien voyagé mais c ‘est vrai que faire le tour du monde c ‘est une chose exceptionnelle et aussi une chance..Merci pour votre reportage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s